Quelques citations de Djalâl-od-Dîn Rûmî


AENIGMA
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Mer 17 Mai 2017 - 15:15
Staff et VIP en ligne
Admin Laurent Jacqueline
Musique
bouton
Un peu de musique




Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Quelques citations de Djalâl-od-Dîn Rûmî

Répondre Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Je suis Jacqueline

avatar

Djalâl-od-Dîn Rûmî


Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais.

Like a Star @ heaven

Par-delà les idées du bien et du mal,
Il y a un champ.
Je t'y retrouverai.

Like a Star @ heaven

La parole est un prétexte: ce qui attire l'homme vers l'homme c’est  l’affinité qui les lie, et non la parole.

Like a Star @ heaven

Ma Bien-Aimée m'a dit : "Si tu veux acheter
Les baisers de chaque bien-aimée, achète-les à moi-même."
J'ai dit : "Avec de l'or ?" Elle répondit : "Que ferais-je de l'or ?"
J'ai dit : "Avec mon âme ?" Elle répondit : "Oui, oui."

Like a Star @ heaven

Il y a un lieu au-delà du bien et du mal, c'est là que je vous attends.

Like a Star @ heaven

Si nous prenons deux lampes que nous allumons, et que chaque lampe   serait éloignée l'une de l'autre, leurs lumières seront unies dans le même espace. Et il sera alors impossible de définir les limites de la lumière de telle ou telle lampe. De même, les corps des croyants sont séparés et distincts, mais quand ils sont assis dans une assemblée, les lumières (anwaar) émanant de leurs coeurs seront unies dans le lieu et l'espace où ils se trouvent. C'est à dire les corps sont séparés mais la lumière non.'
Djalâl Od-Dîn Rûmi (Extrait de MAARIF-E-MATHNAWI)


Like a Star @ heaven

Ne soit jamais sans le souvenir de 'Dieu', car Son souvenir procure l'oiseau de l'esprit avec sa force, ses plumes et ses ailes...

Like a Star @ heaven

Les Quatrains de Rumi de Djalâl-od-Dîn Rûmî
Tu ne peux te libérer du monde
en prêtant l'oreille

Tu ne peux te libérer de toi-même
par beaucoup de paroles

Tu ne peux te libérer de tous les deux,

Du monde et de toi-même,
sauf par le silence.

Je suis Jacqueline

avatar

Rumi :

Ô soleil de Tabriz ! J'étais neige, à tes rayons je fondis, la terre me but.
Brouillard d'esprit, je remonte vers le soleil.

Chant de rumi de Djalâl-od-Dîn Rûmî

Bonjour, nous vous remercions pour ce message. Il nous fait plaisir de ce partage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum