La sagesse est l’art des acrobates qui savent jouer les jeux des différents plans de l’existence


AENIGMA
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Mer 17 Mai 2017 - 15:15
Staff et VIP en ligne
Admin Laurent Jacqueline
Musique
bouton
Un peu de musique




Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La sagesse est l’art des acrobates qui savent jouer les jeux des différents plans de l’existence

Répondre Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Je suis Jacqueline

avatar

La sagesse est l’art des acrobates qui savent jouer les jeux des différents plans de l’existence


Message de Babaji reçu par Agnès Bos-Masseron le 22-4-16


Il est étrange que, dans cette société, ceux qui sont les miroirs du noble soient exposés à des regards qui choisissent de ne pas s’harmoniser à l’énergie du noble. Cela est étrange, et pourtant, il existe plusieurs niveaux de résonance. Ceux qui choisissent la voie du noble élèvent le collectif. Ceux qui refusent la voie du noble pourraient essayer de rabaisser le collectif, rien ne viendra jamais rabaisser la noblesse de l’Être.

Comprendre les jeux de pouvoir, comprendre les différentes fréquences, les différentes résonances, et choisir de ne s’exposer qu’à la résonance de sa propre noblesse.

Il est vrai, la société impose peut-être de rencontrer certaines situations liées à d’autres fréquences. Choisir de ne les rencontrer que depuis la fréquence de sa propre noblesse et cela implique la fréquence du bonheur.

Vous le savez, nous parlons de dévotion à la joie. Nous parlons de dévotion à l’infini du bonheur. Être le dévot de sa propre noblesse. Cela est l’inspiration la plus noble.

L’on ne peut se rabaisser dans des registres qui n’appartiennent pas au noble. Ceux qui jouent le jeu de ces registres peuvent, s’ils le choisissent, se laisser inspirer et entrer dans cet autre registre. Pour le noble, la voie est de non-retour. La voie du noble est la voie du bonheur.

Vous vous souvenez, le bonheur n’est pas conditionnel à quelque expérience ou quelque situation, le bonheur est le regard de l’Être sur sa propre noblesse. De ce regard, découle, en sous-produit, l’évidence que seule est la plénitude. Le bonheur n’est pas conditionnel de quelque circonstance, le bonheur est la nature de la vie. La dévotion à la vie est d’honorer cette nature et de choisir d’honorer l’inconditionnel du bonheur, ce bonheur qui ne dépend que de sa propre nature pour rayonner et s’exprimer.

La sagesse est l’art des acrobates qui savent jouer les jeux des différents plans de l’existence, incluant ceux des interactions sociales, depuis l’infini équilibre de l’être qui choisit d’honorer sa propre noblesse à travers son incarnation.

Être cette harmonie amour silence. Retrouver la communication au cœur du silence, la communication, cette infinie corrélation de chaque parcelle de la création avec le tout. Tout est en résonance avec tout. Au-delà de ce que certains appellent les plans, de ce que d’autres appellent les dimensions, être résonance.

Comprenez que ceux qui choisissent et acceptent d’être écoute, et qui retrouvent ce mode de communication avec les différents aspects d’eux-mêmes, avec tout dans la création au cœur du silence, ceux-là ont les clefs de la guérison, de la régénération. Ceux au contraire qui se laissent polluer par des énergies polluées elles-mêmes par un choix conscient de refuser l’accès à sa propre noblesse, ceux qui laissent leurs émotions être polluées malgré leur propre noblesse, intoxiquent leur corps.

Le corps est résonance. Exposez le corps à des énergies de bonheur, exposez le corps à des énergies de transparence, nourrissez le corps de votre propre noblesse, ainsi le corps se régénère. Et si vous devez rencontrer certaines situations, certains plans de vie, ne le faites que depuis le bonheur du oui à l’infini noblesse de l’Être. Aucun souci n’entre dans cette fréquence.

Comprenez, le corps est résonance, le corps est vibration. Exposez le corps à la résonance de votre propre noblesse vécue en conscience, car tout est offert à l’infini de la noblesse et à l’infini de l’expression de la noblesse à travers chaque expression de l’incarnation. Ainsi le corps sans cesse se régénère.

Nous vous saluons.

Source : http://www.anandamath.org/

Partagé par : http://messages.terrenouvelle.ca – Messages Célestes
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.
N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes. Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider.
© 2006-2016 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca : Publié pour vous par Amour... Pour l'Amour...

Bonjour, nous vous remercions pour ce message. Il nous fait plaisir de ce partage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum