Comme Jonathan le Goéland, retrouver la transcendance - Publié par Bertrand Duhaime dans la presse galactique


AENIGMA
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Mer 17 Mai 2017 - 15:15
Staff et VIP en ligne
Admin Laurent Jacqueline
Musique
bouton
Un peu de musique




Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Comme Jonathan le Goéland, retrouver la transcendance - Publié par Bertrand Duhaime dans la presse galactique

Répondre Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Je suis Jacqueline

avatar

COMME JONATHAN LE GOÉLAND, RETROUVER LA TRANSCENDANCE

Publié par Bertrand Duhaime



Cliché énergétique du 28 juin 2016.


Les énergies du récent solstice ont ramené un meilleur équilibre chez certains, mais plus d’un, bien au contraire, l’ont perdu momentanément.  En effet, au moment où il convenait plus que jamais de se centrer sur le renforcement de la résonance du Monde nouveau, ils ont été happés et, distraits, ils ont replongé de plus belle dans la dualité.  Ils se sont retrouvé comme des canards qui, par inadvertance, auraient plongé dans une grande mare d’huile, réussissant difficilement à se désengluer de cette poisse.  Alors, vous pouvez imaginer sur quoi ils portaient d’abord leur attention, la transcendance leur devenant bien difficile.  Dans un profond vague à l’âme, ils se sont mis à douter de leur dignité, du degré de leur avancement, de leur possibilités de succès, de leur aptitude à s’accomplir, ils se sont même demandé s’ils ne s’étaient pas trompés de Voie et s’ils n’avaient pas erré toute leur vie, donc œuvré pour rien.

Oh! si vous faites partie de ce dernier groupe, évitez de vous affoler, parce que vous vous croyez une exception ou hors d’ordre, car votre messager lui-même, lui qui s’est toujours démontré si serein tout au long des ans, couve une tristesse et un désarroi à faire fuir tout être qui l’entoure, une peine qui semble ne pouvoir cesser de s’amplifier, ce qui voile d’autant notre communication avec lui, sans parvenir  à la bloquer.  Dans ces circonstances, si vous ne vous sentez pas trop concerné, vous pouvez prendre ce qui suit avec un grain de sel : ainsi, n’hésitez pas à faire preuve de compréhension, mais à bien recourir à votre discernement, dans l’interprétation des propos que nous tentons de lui faire tenir.  Mais, pour juger de vos semblables, ne retenez que le fait que, après des mois, même des années de dur labeur spirituel, confinés à l’épuisement, dans leur tentative de passer d’un plan de conscience à un autre, il est probablement compréhensible que certains puissent avoir sombré dans une certaine dépression, surtout s’ils ont tout perdu, s’ils ont vécu dans une solitude prolongée ou s’ils ont développé une maladie grave dans leur physique.

Au cœur de cette tempête intime, dans plusieurs pays du monde la météo elle-même démontre que Gaïa n’accepte plus n’importe quoi.   Surtout, après quelques attentats bouleversants en Europe et en Afrique, même aux États-Unis, comme pour en ajouter à la peur et à la diversion et mieux écarter de la Voie droite, voilà que, dans le monde, prenant presque tous les gens par surprise, la campagne du «BREXIT», une distraction bien orchestrée des Forces adverses, a abouti à la volonté des Britanniques de quitter l’Union européenne.  Le plus amusant de l’affaire, c’est que, cette décision résulte d’un référendum que ceux même qui l’ont orchestré et déclenché, pour prendre le pouls réel de la population, l’ont perdu, en raison d’une campagne de peur aux sombres couleurs de la xénophobie.

Veuillez le croire, si vous sombrez encore dans la vieille réalité, parce que vous vous laissez encore projeter d’un côté à l’autre, que se produira-t-il lorsque vous assisterez à d’autres événements plus dramatiques, même surprenants, par exemple, l’attentat à l’aéroport d’Istanbul, en Turquie, en ce jour même et, encore, ceux de la prochaine campagne présidentielle des États-Unis, qui pourrait finir par être retardée, les aspirants présidents qui se proposent et mènent la marche ne correspondant pas aux critères d’intention pure et d’ouverture de conscience des temps présents?

Pourtant, si vous êtes de ceux qui vous vous remettez en question, mais de la mauvaise manière, surtout pour recommencer à douter de vous, vous rapetisser et réduire votre estime de vous-même, vous devrez vite vous reprendre et vous en remettre, car, au comble de la présente Grande Sédition, il importe, plus que jamais, que chacun confirme son engagement de tout mettre en œuvre pour ancrer la Vérité et l’Amour dans tout ce qu’ils font et de favoriser le retour à l’Unité de l’humanité.  Nous vous avons souvent répété que, plus les événements deviendraient monstrueux et chaotiques, plus la fin s’annoncerait imminente.

Dans les heures cruciales et chaotiques actuelles, vous devez vous élever au-dessus de la mêlée, vous ne pouvez plus vous permettre de vous laisser détourner, encore et encore, de la bonne direction, celle qui élève, dans votre projet de Résurrection et d’Ascension, puisque, à titre de créateur de votre réalité, vous n’êtes en rien le jouet de la dualité, si ce n‘est dans la mesure que vous laissez faire ou manipuler, laissant d’autres tirer à leur guise, dans les coulisses, les ficelles de votre destin.  Une fois de plus, nous vous rappelons que vous vous êtes incarné à cette époque pour collaborer à l’enfantement de la Réalité nouvelle.  Et c’est le seul objectif qui compte en ce moment.  Ainsi, il devient d’importance vitale que vous atteigniez ce degré de transcendance qui rendra désormais impossible que les événements extérieurs choisissent pour vous la direction à prendre.

Il s’agit d’une quête dépassée que de tenter de trouver des réponses et des solutions, dans le cadre de la troisième dimension, pour pallier les déséquilibres, les injustices et les souffrances que le matérialisme, la sensualité et la dualité engendrent.  Veuillez le croire, nul ne peut guérir ou transformer les effets de la dualité en opérant et en se cantonnant en elle.  Tout le contraire, vous gagneriez, en toute douceur, mais de manière déterminée, à retirer les fibres de votre être du décor de la dualité, dans une volonté ferme de tisser une toute autre toile, celle de la Réalité nouvelle.  Car, plus de gens se mettront au métier, plus ils favoriseront la chute rapide des reliquats de la vieille trame.

Pour le moment, vous devez revenir à la question la plus importante que vous puissiez vous poser : dans quel état et dans quelles conditions voulez-vous vraiment vivre désormais?  Celui bien éphémère et illusoire du vieux monde de la densité et de la dualité qui, du reste, agonise déjà ou dans le Monde nouveau qui se révèle de plus en plus?

Vous devez renoncer à la fuite de vous-même, de même qu’à vos mauvaises habitudes, à vos accoutumances, à vos dépendances, aux anciennes manières de vivre et de faire, aux folles distractions, aux divertissements grisants, même aux situations qui vous accablent, parce qu’il s’impose que vous preniez cette décision dans l’immédiat de transcender les réalités illusoires dans une action ferme et déterminée.  Puisque c’est votre choix, si vous décidez de continuer à vous complaire dans la densité et la dualité, allez-y allègrement, mais cessez au moins de vous mentir, de vous apitoyer sur vous-même, de projeter vos torts sur tout le monde et de vous plaindre des terribles conditions qui résultent de la tentative de survivre dans un monde qui n’a pas d’avenir!

À l’inverse, si vous choisissez de participer à la révélation du Monde nouveau, vous devez écarter les vaines et stériles distractions pour consacrer toutes vos énergies à faire descendre cette réalité jusque dans le plan physique, et dans les meilleurs délais.

Depuis le dernier solstice, vous jouissez d’un nouvel accompagnement.  Non seulement la Hiérarchie divine a-t-elle appelé vos guides à se faire plus présents, encore a-t-elle mandaté tous les êtres de la Nature, ce qui inclut les minéraux, les végétaux, mais surtout les animaux, à mieux vous accompagner dans un dialogue plus constant, pour vous apprendre à être aux meilleurs de vos possibilités.  Les animaux peuvent vous sembler inférieurs, mais, dans leur pureté de conscience et leur degré d’évolution, ils perçoivent des réalités, même de vous, que vous niez ou ignorez.  Aussi ne devrez-vous pas vous étonner s’ils commencent à se montrer plus présents, insistants, directifs, familiers.  Vous devriez vous inquiéter davantage si votre présente les mettait en fuite.

***

Votre messager peut en attester puisque, au jour même de ce phénomène récurrent, qui rythme l’Ascension, revenant d’une balade en forêt, il a senti le besoin de confier à un ami qu’il n’en revenait pas de la qualité du chant des oiseaux et du fourmillement animal inhabituel qu’il avait noté.

Le plus amusant, c’est que cet ami lui-même, qui n’a pas semblé saisir le message voilé que votre messager lui avait subtilement lancé, de commencer à mieux observer le comportement des animaux qu’il rencontrerait, pour en apprendre davantage sur lui-même, s’est plaint d’avoir de la difficulté à sortir de la maison, à certaines heures, en raison de la présence, pour le moins insistante, à sa porte, d’un raton-laveur femelle, accompagnée de ses petits.

Dans sa crainte d’être attaqué, au lieu de porter attention à sa dépendance au tabac et  à la négligence probable de son propre aspect féminin, surtout dans son approche maternelle — peut-être dans ses mouvements primo primi d’adulescent ou dans le vacillement de son dévouement ou de sa compassion — histoire de ramener la situation dans l’harmonie, il a réagi à la manière trop prévisible de l’ancien monde, pourtant fort improductive, d’éliminer la mangeoire à oiseaux placée devant l’entrée et de balayer et jeter les graines qui en avaient tombé.  Cela ne revient-il pas qu’à déplacer le problème ou à retarder une compréhension?

Aujourd’hui, nous pouvons lui faire savoir qu’une voiture de police a happé l’un des ratons de la nouvelle portée, la nuit dernière, à proximité de chez lui, comme pour suggérer que, s’il ne corrige pas la carence que la femelle raton-laveur lui a signalée, il risque de perdre, dans un avenir prochain, de grands avantages, gagnés au prix d’une gestation plus ou moins laborieuse, parce qu’il s’extériorise trop, porte trop attention à la réalité extérieure, pour les besoins ascensionnels du moment.

***

En plus de cet accompagnement élargi et raffermi, dans toutes les consciences incarnées, les Instances supérieures, Guides de l’humanité, aident à dissoudre une plus large part du Voile d’Illusion, notamment celle de la séparation d’avec Dieu et les autres et celle que la moindre chose ou la moindre créature leur appartient en propre et que, dans leur individualisme et leur égoïsme, ils peuvent les traiter au gré de leurs inclinations, de leurs caprices ou de leurs fantaisies.  Mais ils contribuent aussi à aplanir certains obstacles de la Voie.

Comme pour les tirer d’un rêve éveillé, ces interventions ponctuelles permettent aux êtres incarnés de voir ce qui se passe vraiment en eux et autour d’eux, même partout dans le monde.  Chacun peut les reconnaître dans une soudaine prise de conscience qui peut résulter, selon le besoin, autant d’un choc inattendu que d’une tendre caresse subtile qui, soudain, tire les larmes, tellement elle rappelle un lointain passé heureux, mais qui  les rend soudainement lucides et les garde tels.

Généralement, pareille prise de conscience s’accompagne d’un déblocage dans divers domaines, soit du passage au vert de l’un ou de quelques feux de circulation qui gèrent leur progression sur leur voie personnelle.  Sauf qu’ils doivent immédiatement raviver leur vigilance pour s’éviter d’être happé dans la prochaine distraction astucieuse, que pourront fomenter les Forces adverses, si reconnaissable parce qu’elle fait resurgir une ancienne propension à la peur, à la sensualité, à la jouissance vaine, aux activités futiles, au matérialisme et la rechute dans les réflexes développés dans la dualité, surtout la réaction coléreuse.

En ce moment même, à la veille de juillet, nombre d’aspects et d’éléments entrent en jeu, plaçant dans l’ordre du tout ou rien ou du ça passe ou ça casse.  C’est ce qui explique ce sentiment profond d’urgence que vous pouvez ressentir, sans trop pouvoir l’expliquer, et qui vous appelle à, enfin, faire preuve de sérieux, à bien clarifier vos priorités à partir de ce que vous reconnaissez vraiment compter.  Voilà une raison de plus de vous méfier des distractions qui troublent et dispersent l’attention.
Il faut rappeler ici que vous vivez plus que jamais dans l’Ère de Grâces qui rend possibles tous les impossibles apparents, sauf que, en raison de vos expériences antérieures si douloureuses ou souffrantes, de vos mémoires ancestrales, de vos atavismes bien enracinés et des ornières profondes de vos cercles vicieux, vous ne parvenez que difficilement à le réalise et, en conséquence, à en tirer tous les bénéfices, les bienfaits, les avantages, les bénédictions.  Et n’en cherchez pas les causes ailleurs que dans votre conscient et votre inconscient!

Pour tout vous dire, vous gagneriez à rester sur vos gardes parce que, en juillet et en août, certaines convulsions, à travers le monde, pourraient tenter de monopoliser votre attention et de vous river à vos écrans d’ordinateur, de téléphone intelligent ou de télé, quand l’urgence du moment appellerait à une toute autre œuvre.  Vous feriez bien d’acquiescer à l’apprentissage, certes difficile, de l’abandon à la Lumière divine, dans une confiance inconditionnelle, en sachant accueillir l’inconnu et l’imprévisible, autant dans les aspects agréables que désagréables.  Car, pour ceux qui voudront s’éviter des problèmes inutiles, la priorité deviendra de vivre votre Vérité et de concrétiser la Réalité nouvelle.

Ceux qui ne se sont pas trop perdus dans les aléas des derniers mois, mais surtout du dernier, qui a passé comme trop vite, et qui se sont tirés de leur dégoût de l’ancien mode de vie, ne peuvent que ressentir que, en cette veille du prochain mois, qu’il leur vient une profusion d’idées nouvelles, toutes plus créatives et inventives les unes que les autres.  Il leur reste à savoir lesquelles d’entre elles ils vont maintenant mettre en œuvre.  Mais il est probable que la  tonalité qui dominera, dans les prochains mois, ce sera l’attraction, la révélation ou la reconnaissance d’un nombre sans cesse croissant des membres de leur Famille spirituelle, autant chez les gens connus que chez les inconnus qu’ils vont rencontrer.

***

À ce propos, ce matin même, pour amener de la variété dans son quotidien, votre messager a commandé un cappuccino et d’autres victuailles au restaurant belge de son petit village et il est passé les prendre.  Donc, avant même de se livrer à la présente session d’inspiration, il en a vécu le présage, car, avant même d’y entrer, il a aperçu un jeune enfant, sur le balcon, qui lui offrait un large sourire et l’a timidement salué, avant son entrée dans l’établissement.  Puis, pénétrant dans la première salle, il a attiré le regard lumineux de l’un des deux hommes qui y étaient attablés — probablement des pères, puisque l’un tenait un enfant sur ses genoux, et que, selon toute vraisemblance, l’autre surveillait l’enfant rencontré à l’extérieur, qu’il pouvait apercevoir par la fenêtre.

Le plus surprenant, c’est que cet homme lui tournait le dos et qu’il a dû se retourner complètement pour lui jeter un regard, tandis que celui qui lui faisait face, n’a pas bronché, sans doute occupé à surveiller l’enfant qu’il tenait sur ses genoux et à répondre à ses questions ou à ses commentaires.  Passant dans la deuxième salle, pour se rendre à la caisse et prendre sa commande, tous les gens, surtout des femmes, l’ont regardé attentivement, mais de manière très respectueuse et discrète.  Au moment de revenir sur ses pas, en revenant dans la salle du vestibule d’entrée, c’est le deuxième homme qui, machinalement, s’est retourné pour lui lancer un genre d’amical regard de reconnaissance.

***

Ainsi, autant dans la réalité que de manière virtuelle, tout au long des prochains mois, vous allez augmenter le nombre des membres de votre Vraie Famille, ce qui va vous aider à enraciner et à concrétiser la Réalité nouvelle, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de vous.  Car, consciemment ou inconsciemment, tous les Êtres de Lumière encore en incarnation se préparent à accomplir, en commun, une grande œuvre, un projet grandiose.

Voyons, faites-vous une raison : dans le présent contexte énergétique, si une porte vous résiste, c’est qu’elle n’est pas bonne pour vous, qu’elle n’ouvre pas sur votre voie, qu’elle n’est pas prête à ouvrir;  si l’un de vos souhaits ne s’accomplit pas, ce n’est pas forcément qu’il vous soit refusé, mais que le moment opportun, qui fera votre plus grande joie, ne s’est pas présenté.  Alors, ne cherchez pas ce que vous ne pouvez pas trouver, parce que cela n’est pas prêt à être découvert, ne vous appartient pas ou ne vous appartient plus.

À vrai dire, ce après quoi vous courez, vous court aussi après, sans pouvoir vous rejoindre, parce que vous n’êtes plus à la bonne adresse, parce que vous ne l’attendez pas là où vous devriez être pour l’obtenir ou le recevoir.   Confiez-vous à l’Amour, vivez votre Vérité, soyez simplement, dans le moment présent, au lieu de chercher à mieux vivre ou à survivre.  Tout, le meilleur comme le pire, vous porte désormais droit au Bon Port!  Sachez accepter sereinement, même avec gratitude, l’un et l’autre, car ils vous libèrent et vous élèvent!

© 2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org»

Bonjour, nous vous remercions pour ce message. Il nous fait plaisir de ce partage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum