Le plus insignifiant des actes est parfois plus authentique que la plus grande des intentions


AENIGMA
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Mer 17 Mai 2017 - 15:15
Staff et VIP en ligne
Admin Laurent Jacqueline
Musique
bouton
Un peu de musique




Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le plus insignifiant des actes est parfois plus authentique que la plus grande des intentions

Répondre Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Je suis Jacqueline

avatar

Le plus insignifiant des actes est parfois plus authentique que la plus grande des intentions



On oublie la grandeur des actes les plus insignifiants, et on sur-valorise parfois les mots que nous transmettent les grandes intentions.

Agir est une chose, et penser en est une autre, de même que parler est une chose, et que faire en est une autre.

Aussi insignifiant un acte soit-il, il aura toujours plus de valeur que ce qui reste dans l’air, que ce qui n’est pas concret.

Nous n’avons pas conscience de la valeur des faits quotidiens, qu’il s’agisse des nôtres ou bien de ceux des autres, de ces petits détails et de ces petits grains de sable ayant le pouvoir d’esquisser de véritables sourires sur notre visage, de générer d’intenses émotions en nous, et de commencer à construire nos rêves.

«Les grands coeurs se contentent de petits détails»

-Hernán Sabio-



Les mots qui ne sont pas suivis par des actes ne valent rien


Les mots sont un recours puissant pour ceux qui savent les utiliser. Grâce aux mots, des négociations aboutissent, des relations commencent, et des promesses se font.

Or, c’est une chose d’émettre un message ou une intention, et c’en est une autre très différente de concrétiser ce message ou cette intention via l’action.

On peut dire bien des choses, mais si les mots ne s’accompagnent pas de faits, les mots perdent de leur valeur.

Créer des attentes chez les autres ou chez nous-même, cela peut générer frustration, déception ou haine. Bien sûr, vous  êtes libre de dire ce que vous voulez, mais réfléchissez toujours avant de parler.

Si vous dîtes des choses que vous ne réalisez jamais, alors mieux vaut vous taire. A quoi cela sert-il donc nourrir des illusions qui ne se concrétiseront jamais ?

N’oublions pas non plus que les mots sont une arme de destruction massive lorsqu’ils sortent de la bouche de personnes manipulatrices.

C’est pourquoi se laisser guider par ce qu’on nous dit est une arme à double tranchant qui parfois peut nous piéger dans d’immenses toiles d’araignée.

Il y a des gens qui parlent et qui n’agissent pas, et d’autres qui sont plus silencieux, mais leurs actes transmettent de grands messages émotionnels. On peut faire confiance à ces derniers, car ils savent comment manifester leurs sentiments même en silence.


Vos actes vous définissent plus que vos mots

La plupart d’entre nous parlons généralement plus qu’il ne le faudrait, et faisons des promesses que finalement nous ne tenons jamais.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de bonnes intentions derrière nos mots, mais il est aussi important de considérer la valeur que les autres accordent à ce que nous disons.

Sachez que l’on se rappellera de vous pour ce que vous faîtes, pas pour ce que vous dîtes.


Vos comportements vous définissent en grande partie et ce sont les petits détails qui font la différence. C’est pourquoi le geste le plus insignifiant a plus de pouvoir que les mots les plus beaux, ou les intentions les plus démesurées.

Car, à qui cela profite-il le plus, à celui qui vous dit qu’il vous aime ou à celui qui vous le démontre vraiment ?


«Les choses ne se disent pas, elles se font, car lorsqu’on les fait, elles se disent seules.»

-Woody Allen-



Finalement, ce qu’une personne laisse derrière elle, c’est l’accumulation de ses actes. L’acte, c’est la trace indélébile laissée par chacun de nous.


Les faits ne cessent pas d’exister seulement parce qu’ils sont ignorés

Les mots volent, se défont et disparaissent, et peuvent même se déformer. Mais un fait marquera toujours le moment au cours duquel il a eu lieu, même si on essaie de l’ignorer.

Un fait, lui, ne peut jamais se déformer ; tout ce qu’il peut faire, c’est transformer ce qui a été raconté, et ça, c’est encore l’affaire des mots…

Valorise-t-on les actes que les autres mènent à bien envers nous et ceux que nous menons à bien envers eux comme envers nous-même ?

Sûrement que non, et que parfois, on se laisse porter par les mots.
Mais n’oubliez pas qu’un acte démontre, alors qu’un mot ne fait qu’imiter un message qui peut ou non se concrétiser.

Peut-être le secret réside-t-il dans le fait d’agir plus et de parler moins, et de lire entre les lignes les sous-titres qui accompagnent les faits.

http://nospensees.fr/

© 2016, Recherche et transmission par Michel / Arcturius.
Partager en toute liberté en citant la source et Les Chroniques d’Arcturius
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.

Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!

Bonjour, nous vous remercions pour ce message. Il nous fait plaisir de ce partage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum