Bertrand Duhaime, Prévisions mensuelles de mai 2017 (L'Atteinte du Sommet des Sommets),


AENIGMA
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Mer 17 Mai 2017 - 15:15
Staff et VIP en ligne
Admin Laurent Jacqueline
Musique
bouton
Un peu de musique




Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bertrand Duhaime, Prévisions mensuelles de mai 2017 (L'Atteinte du Sommet des Sommets),

Répondre Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Je suis Jacqueline

avatar

L’ATTEINTE DU SOMMET DES SOMMETS
Publié par Bertrand Duhaime le 21 Mai, 2017 dans Bertrand Duhaime, CHRONIQUES, MANCHETTES, SPIRITUALITÉ AU QUOTIDIEN |
Rédigé par : Bertrand Duhaime
Visitez mon site web à cette adresse : http://larchedegloire.com



UN MOIS JOLI, JOLI, JOLI
Prévisions mensuelles de mai 2017



«Joli, joli, joli mois de mai…» comme le dit la chanson pour enfants de Bourvil.  En lui-même, par la prévalence du Rayon vert, le printemps exprime toujours une nouvelle puissance de la Vie, et de multiples façons.  Mais, cette fois, vous pourriez plutôt chanter : «Magique, magique, magique mois de mai…», car celui-ci va vous délester, comme par enchantement, de bien des soucis et des fardeaux, fermant la phase probatoire qui vous a fait passer par tant d’épreuves initiatiques de détachement et de purification.


N’avez-vous pas remarqué que, au cours des dernières années, votre Soleil est passé d’une teinte dorée à une teinte platine, pour finalement offrir une couleur cristalline, plus diamantine?   Il signale que, désormais, vont s’abréger les temps compliqués, mais, pour la collectivité humaine, pas encore tout de suite, pas aussi vite que vous ne pourriez l’espérer.  Il annonce la fin à la dispersion et à la séparation puisque, comme Modèle de l’Amour impersonnel et inconditionnel, il est un facteur de réconciliation et d’unification.  Il annonce aussi que tout devient possible, que vous pouvez tout accomplir ou changer, dans la mesure de votre foi.  Et, pour aucun d’entre vous, il n’est trop tard pour qu’il en soit ainsi!  Car vous allez vous revêtir d’une nouvelle nature d’être éveillé au sein même de la matière.


Maintenant, dans ce renouvellement des énergies, vous en avez fini avec l’état de densité permanente, vous êtes résolument entré dans un cycle d’éthérisation ou de transmutation.  Déjà, même vos phases de sommeil servent moins au repos et au rêve qu’à l’exploration d’autres plans de conscience.  Chose certaine, chaque jour va vous révéler plus de vérité, en commençant par identifier les masques, les illusions, les dernières résistances.  En vous, tout va s’éveiller à de nouvelles possibilités… rien de moins que quantiques.  Vous n’avez plus nulle part où aller, plus rien à chercher, plus rien d’autre à faire que ce qui se présente à vous dans le moment présent.  Pour cette raison, gardez-vous bien de remettre à plus tard quoi que ce soit que vous ressentez bien, ce qui ne pourrait que vous ramener dans l’ancienne dynamique de l’encombrement, de l’alourdissement et, par ricochet, de la souffrance.


Puisque vous pouvez vivre la Vraie Vie, soit une existence pure, dégagée de la nécessité de vous purifier davantage ou de vous dégager de l’ancienne réalité, vous pourrez revenir à vous-même, retrouver la totalité de votre Être divin.  Vous pourrez vous éveiller à la pleine conscience de Qui-vous-êtes-vraiment.  En ce moment même, vous achevez de traverser l’étroit couloir qui vous tire de vos engagements du passé, de votre ancienne manière de fonctionner et de l’influence des forces contraires, pour vous insérer dans le Grand Courant d’Amour cosmique qui a tout engendré depuis l’origine des temps.  Rappelez-vous ceci, car vous le portez en vous : il n’y a que bien peu de vérité dans les conceptions que vous avez de vous et de votre monde.  Vous avez oublié ce que vous devez être, faire, ce que devrait être votre vie.   Alors, ouvrez-vous à l’apprendre, ouvrez-vous à toujours plus de surprises, de merveilles, de magie, de Bonheur.

Dès lors, vous auriez intérêt à demander la révélation de votre Essence divine, ce qui ne pourrait qu’améliorer votre situation personnelle et embellir votre réalité courante.  L’heure est au rétablissement de votre véritable Identité divine, universelle et immortelle.  Si vous la laissez s’installer en vous ou émerger de vous, vous ne pourrez que la rayonnez autour de vous, ce qui servirait à vous renforcer et vous tirer du chaos ambiant.  Puisque le Bonheur suprême, l’État paradisiaque, existe déjà au-delà des clameurs et des turpitudes du monde, si vous vous aimez le moindrement, mettez un terme au règne de l’ignorance, de la douleur et de la souffrance,  veillez à engendrer ce qu’il y a de meilleur en vous et autour de vous.

À partir de maintenant, vous allez vous dégager de plus en plus des mâchoires de l’étau de la fausse Matrice énergétique que les Forces sombres ont installé, il y a des millénaires, en redoublement de celle des Elohim créateurs originels, afin de vous contenir dans un espace dont vous ne pouviez que difficilement sortir, mais où elles pouvaient vous parasiter, vous exploiter et vous manipuler, ce qui gardait la plupart des êtres humains dans un cycle infini d’accumulation de dettes karmiques et de présumées réincarnations compensatoires.  Il est bel et bien fini le cycle des grands efforts, souvent vains, de la violence, de la souffrance, des renoncements, des préparations, des limites, de la pénurie, de l’impuissance.  Toutes les expériences difficiles des dernières années, surtout des derniers temps, vous préparaient à la présente phase de Réalisation ou d’Illumination. qui s’ouvre enfin.

Bien sûr, présentement, vous pouvez encore vous sentir surchargé, souffrant, endolori, épuisé – surtout que, plus souvent qu’à votre tour, vous avez souvent surcompensé, en implication, pour ceux qui dormaient, n’étaient pas encore prêts à s’éveiller, à se mettre à l’œuvre.  Dans la présente phase, même si cela reste parfois difficile, vous avez besoin de vous reposer au besoin, de vous détendre, de vous rapprocher de la Nature.  Vous éprouvez le désir de vous isoler pour vous relier à vous-même, activer des potentialités intimes, flotter dans le vide et explorer, souvent à votre insu, certaines des multiples dimensions.


Vous n’en avez pas moins réussi à parvenir presque au bout du tunnel de la Libération, à vous hisser presque au sommet de la Montagne sacrée.  Désormais, tout ce qui vous revient de plein droit vous échoira de la manière la plus naturelle comme, à la saison de la moisson, vous récoltez les fruits de vos semences.  Porté au-delà des apparences, vous allez pouvoir réaliser que le plan de la densité et de la dualité, avec ses plaisirs et ses joies, ses peines et ses souffrances, ne représente qu’illusions sur illusions, qu’il n’y a pas de vérité ni de salut dans ce que reflète l’écran du monde éphémère, où vous menez une expérience transitoire, mais que la Vérité vibre plutôt derrière ce voile en rapide dissolution.

Selon votre degré d’engagement et de dévouement à être, à ouvrir votre conscience à Cela qui est, l’abondance à tous égards ne peut qu’être votre partage, si vous n’y faites pas obstacle en ressuscitant d’anciennes peurs ou en sombrant dans les préoccupations mentales.  Jour après jour, vous allez sentir monter en vous une paix de plus en plus ineffable, même que vous pourrez guérir de vos maux, malaises et maladies, le résultat de la Vie nouvelle qui s’installe dans la Grâce.


En effet, en ce moment, de différentes manières, votre corps lui-même se libère des séquelles de votre maltraitance, de ce que vous avez réprimé et retenu et qui a bloqué vos réseaux énergétiques.  Après tout ce que vous lui avez fait subir, il a besoin de se réparer, parfois même de se désintégrer, mais pour mieux se reconstruire.   À ce point que vous devez abandonner vos idées préconçues sur la manière qu’il doit fonctionner, évoluer, se rétablir.  La fluctuation de votre poids et de votre taille, qui s’accommodent aux influences de votre âme, ne vous intrigue-t-elle pas : au gré des jours, vous pouvez vous découvrir plus léger, plus lourd; un peu plus grand, un peu plus court;  plus mince, plus dodu; peau plus mince, plus épaisse; chair plus dense, plus ferme, plus molle?

Si vous ne vous en êtes pas rendu compte, nous vous l’avons récemment souligné, vous baignez dans des énergies si élevées que votre corps doit procéder à des intégrations massives, ce qu’il a, parfois encore, du mal à faire, mais qu’il doit pourtant réussir.  Alors, il développe ce que certains d’entre vous appellent des «malaises» ou des «maladies métaphysiques».  Dans cette éventualité, si cela peut vous rassurer, vous donner le sentiment d’éviter une grave erreur, il convient que vous consultiez une autorité médicale compétente.  Mais, souvent, elle n’y comprendra rien elle-même.  Ou vous verrez le mal disparaître avant le moment de la consultation, souvent remplacé par un autre qui se dissipera comme le premier.

Les thérapeutes de tout acabit devraient accepter la mise en garde de ce propos contre leurs présomptions de savoir encore ce qu’il faut faire, proposer ou recommander aux gens qui les consultent, car presque plus rien de ce qu’ils ont appris ne tient encore.  Et la Nature ne tardera pas à le leur démontrer dans ses capacités surprenantes de régénération spontanée, de mutation, de transmutation quand nul ne lui fait entrave.  Aussi, chacun gagnerait-il surtout à écouter ce que son corps essaie de lui dire à chaque instant et à l’appliquer sans délai.

N’êtes-vous pas d’accord que, si chacun est son propre créateur et son propre sauveur, il est aussi son propre thérapeute et alchimiste.  Il lui suffit de faire appel à son Être total.  En cela, l’Amour peut accomplir des merveilles.  Vous devez savoir que, dans ce domaine comme dans les autres, lorsque vous tenterez d’incorporer des notions anciennes dans votre nouvelle manière de vivre, vous ne pourrez que brouiller les cartes, entrer dans la confusion, connaître un genre de sur-stimulation et vous préparer des surprises désagréables.  Plus que jamais, votre âme vous arrête ou s’oppose à vous lorsque vous tentez de revenir en arrière, de faire de mauvais choix, de recourir à des moyens périmées.  Elle ne tolère plus ce qui interfère avec vos aspirations supérieures, ce que vous ressentez d’abord, par des protestations, dans votre réalité physique et psychique et, si vous insistez, par une dévitalisation et une perte d’équilibre.


En vérité, dans la Vie nouvelle, vous ne pouvez plus rien savoir de ce qui est censé être, de la manière que les choses doivent se passer, vous ne pouvez que le découvrir d’instant en instant.  Vous allez comprendre que vous n’avez plus besoin que d’être là, à vivre les instants magiques qui ont commencé à se succéder et qui, pour plusieurs, par leur teneur, dépasseront leur entendement, tellement ils méconnaissent les capacités et les possibilités de l’Essence divine qui les a engendrés et continue de les habiter.

Puisque, jusqu’ici, vous avez su vaincre les pièges et les embûches du monde inférieur, vous n’aurez plus qu’à vous tenir debout à travers les manigances et les mensonges des Forces occultes résiduelles qui, par le comportement irrationnel de leurs suppôts, démontrent l’affolement qui naît du pressentiment intime d’avoir perdu le combat pour l’hégémonie de la Terre et du système solaire.

Nous ne pouvons nier que, avant de vivre ces apparents prodiges, certains d’entre vous devront continuer d’éliminer certaines attaches avec le passé, certes désuètes, auxquelles ils accordent de la valeur, mais qu’ils ne peuvent que savoir ou ressentir ne pas pouvoir emporter avec eux dans la Réalité nouvelle.  Chacun ne peut que finir par être confronté à cette vérité que, dans la troisième dimension, tout n’est qu’apparences, mirages, illusions, tout n’y est que vanité.  De même, ils doivent reconnaître leurs attachements stériles et leurs fausses croyances qui les font souffrir, parce qu’ils les gardent dans la peur et le doute.  Ce sont ceux qui auront le plus grand besoin de se rappeler que, désormais, aucune difficulté, grande ou petite, ne peut résister à l’Amour qui surgit du cœur, qui émane de l’âme.

En revanche, ceux qui ont su s’abandonner à la Vie seront les premiers à connaître l’allègement et l’apaisement, deux des caractéristiques de la présente phase.  Les autres, selon leur degré d’entêtement et de résistance, continueront d’éprouver des problèmes jusqu’à ce qu’ils reconnaissent le reflet de leurs mauvais choix ou de leur incongruités dans le miroir des autres et du monde extérieur.  Pour certains, il ne s’agira plus que petits pépins, de petits chocs ou de petits revers, plus ou moins fréquents, pour leur servir de rappel de leurs moments d’incurie ou de leurs point de manque de maîtrise.  Mais ils peuvent déjà se consoler à la pensée qu’ils ont complété la phase la plus difficile de leur préparation à la Vie nouvelle.




Pour la plupart des Phares de Lumière, depuis un bon moment, tout ce qui participe du vieux monde leur paraît si dérisoire, si vain, si dépassé, si hors d’ordre ou de propos qu’ils n’aspirent plus qu’à passer à autre chose.  Sauf que vous devez rester indulgent et compréhensif pour vos semblables qui n’en sont pas rendus là, car vous aspirez à des réalités dont la majorité d’entre eux ne se soucient pas encore.  Vous n’êtes pas appelé à plaire à qui que ce soit, pas plus qu’à entrer en guerre avec l’un ou l’autre de vos semblables.  Il vous faut croire que leur heure n’est pas venue.  Soyez et laissez les autres être à leur manière.  Comme vous le savez, de même que les gens n’ont aucun droit de vous dicter votre conduite, de vous imposer une manière d’être, de vous définir dans ce que vous êtes ou devez être — ce qui représente une volonté de vous dominer ou de vous contrôler et qui revient à vous accoler une étiquette — vous n’avez aucun droit d’ingérence dans leur vie.


Du reste, dans le présent contexte énergétique, dont l’intensité ne cesse d’augmenter – ce que vous pouvez noter par des genres d’acouphènes ou de tintements dans les oreilles de plus en plus aigus et complexes – à son su ou à son insu, toute conscience incarnée fait son expansion et s’affermit en se libérant des engrammes mémoriels, des croyances, des fardeaux, des opacités, des illusions ce qui favorise, par l’attrait de l’Amour et de la Vérité, sa convergence dans l’Unité.  C’est ce qui explique que tant de vos semblables cherchent un refuge dans la spiritualité.  Voilà qui est très prometteur pour l’avenir de l’humanité et de sa planète d’accueil.


Le Retour de la Lumière s’est produit, mais, à cause de foyers importants de résistance, qui entretiennent des ombres, elle ne va pas d’une seule projection de ses rayons balayer toutes les vicissitudes du monde, ce qui aurait l’avantage de faire accepter l’évidence de son œuvre, mais transgresserait la liberté individuelle de la reconnaître et de l’accepter.  Cependant, dans la présente effusion lumineuse, pour ce qui se passe dans votre corps, dans votre psyché, dans vos affaires, dans vos affections, plus rien n’importe que l’expression de l’Amour et la Vérité.  En conséquence, il importe que vous fassiez passer au second plan de vos priorités les préoccupations, les occupations et les divertissements du monde.

Pour dire vrai, il n’y a qu’un petit nombre d’êtres humains qui le réalise, mais, par la Lumière qu’il dégage, il se démontre déjà plus puissant que le reste de l’humanité.  Dans son mode de sublimation et d’illumination, qui libère de l’enfermement et des fictions matérielles, la Lumière tient compte de la liberté de chaque être.  Elle l’attend au tournant pour lui faire entendre raison : autrement dit, elle le touche au moment opportun, le ramenant à la conscience de son Essence originelle et de son choix de s’être incarné sur la Terre.

Vous devez savoir que le scénario aberrant et cynique qui se déroule sur la Terre représente un mode de distraction que fomentent les adversaires de l’humanité pour fasciner les êtres humains, les ramener dans les apparences, les plonger dans la peur, les éloigner de leur cœur, les diviser et, ultimement, ce qui les sert, les retenir dans la densité et la dualité.  Aussi, n’est-ce pas de ce plan que vous devez attendre le salut, car vous y trouverez de moins en moins de solutions et de sécurité.  Vous y connaîtrez plutôt plus de colère, de violence et de discorde, plus de peur, de tension et d’angoisse, plus d’appréhension, de suspicion et de rivalités.

Celui qui comprend ces interventions et ces inventions iniques devrait s’empresser de s’ajuster à la Volonté divine, dans son Plan d’Ascension de la planète et du système solaire, qui élimine de plus en plus vite les dernières oppositions qui font obstacle à la vérité de l’Amour.  Car, malgré ce que vous pouvez en penser, en tout et partout, il n’y a que cela, l’Amour.  Tout est Amour.   Dès lors, vous pouvez y parvenir en ne voyant et en retenant en tout, par-delà ce que vous appelez le mal, toutes les oppositions apparentes, que l’Amour en expansion.

Cela ne devient possible pour vous que si vous oubliez les agitations de votre mental, qui dégénèrent trop souvent en émotions délétères, pour entrer dans votre cœur.  L’être qui vit dans le cœur se reconnaît à l’acceptation et au respect de lui-même, à sa sérénité, à sa simplicité, à son humilité, à sa transparence, à son refus de juger, à son désir de collaborer au bien commun et à son dévouement au service de l’Absolu, sans jamais s’épuiser ni céder sa place.  Un être peut assumer ses responsabilités, exercer sa liberté et sa souveraineté, sans devenir égotique ou prétentieux.   Comme le dirait l’un de vos psychologues, l’être de cœur tempère les mouvements de son ego.  Il considère chaque moment de chaque jour comme précieux, comme une possibilité d’ouvrir sa conscience, de faire de nouvelles découvertes, d’explorer de nouvelles possibilités, de se faire de nouveaux alliés, de sonder de nouveaux plans de conscience.




© 2017, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : http://www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Bonjour, nous vous remercions pour ce message. Il nous fait plaisir de ce partage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum