Paradoxe suprême


AENIGMA
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Mer 17 Mai 2017 - 15:15
Staff et VIP en ligne
Admin Laurent Jacqueline
Musique
bouton
Un peu de musique




Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Paradoxe suprême

Répondre Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default Paradoxe suprême le Sam 14 Nov 2015 - 18:01

Je suis Jacqueline

avatar

Paradoxe suprême



Tout est paradoxe, mais tout est parfaitement fait pour que nous croyions l'inverse de ce qui est vraiment. Et le paradoxe suprême, c'est l'Incréé : il n'existe en fait que cela, or l'incréé est le Rien, donc tout ce qui existe réellement, c'est rien…..ça donne le vertige.

L'incréé est ce qui est au " départ ", ou plutôt ce qui n'est pas, car l'incréé est le vide et le tout à la fois, le zéro et l'infini. Aucune de ces deux extrêmes n'est saisissable pour notre mental. Il est encore au-delà de la conscience pure, et toute tentative de l'approcher en le qualifiant est vaine, car on limite automatiquement l'illimité. Même y penser est encore de trop…. Il n'y a ni espace, ni temps, ni énergie, ni même amour : Rien. Et dire que seul cela existe : nous ne sommes que des reflets virtuels, des rêves, des pensées, des imaginations de cet incréé !

La légende raconte que ce parfait incréé s'est un jour lassé de son " état " de non-être, et qu'il a voulu savoir ce que c'était que être. Alors, il a créé….un Créateur, une Source qui permet de transformer l'incréé en créé. Il a donné tout pouvoir à ce créateur (qui en fait ne sait pas lui-même ce qu'est vraiment l'incréé !) avec pour mission de lui faire savoir ce qu'est …être. Le créateur a longuement réfléchi et a mis un plan en place : créer un Omnivers en expansion continue grâce à quatre forces primordiales (gravitation, magnétisme, nucléaires d'interaction faible et forte), reliées aux quatre Eléments (et aux quatre points cardinaux), le Tout étant régi par des Lois Universelles.

Au centre de cette croix, se produit en continu le plus grand miracle : la transformation de l'incréé en Ether. L'éther est une substance invisible qui ressemble à un fluide vibrant, qui remplit tout. Il prend des formes géométriques suivant la fréquence vibratoire, et si elle est suffisamment basse, peut créer jusqu'à de la matière. L'éther remplit également la matière, car celle-ci est très…vide. Si on prend le plus simple des atomes, l'hydrogène, il y a un atome (proton), et un électron qui tourne autour : si on se représente cet atome de la taille d'une balle de golf, l'électron tourne autour de lui à une distance d'un terrain de foot !!!

Le big bang est ainsi la création de la matière à partir de rien. Il ne s'est pas fait à partir d'un point (comme les scientifiques le pensent), mais de tous les points, partout à la fois, en continu, l'espace étant créé au fur et à mesure en tout point à partir de cette transformation. Les quatre forces sont des forces d'Attraction, elles constituent l'Amour inconditionnel (le fameux lien que cherchent les scientifiques pour réunir les quatre forces en une générale). Autre paradoxe : il fallait une force d'attraction puissante entre tout ce qui existe pour que l'univers puisse être en expansion continue : en expansion à partie de n'importe quel point (et non pas à partie d'un centre, tous les points sont des centres). S'il y avait eu des forces de répulsion, l'univers se serait vite effondré en se contractant (la répulsion / le non amour entraînant la haine et l'autodestruction). C'est ce principe créateur que nous appelons Dieu.

L'incréé, qui sait tout, sait bien-sûr ce que c'est que être, mais de façon conceptuelle : il veut en fait savoir ce que c'est que être, mais de façon expérimentale, il veut le vivre, l'expérimenter, le ressentir. La Vie a donc été créée / imaginée pour ça, et nous sommes les " senseurs " les plus efficaces, car placés aux extrémités.

Alors le créateur a commencé à créer (par la pensée) l'Omnivers de manière fractale, avec des supports (rayons, étoiles/planètes…), et des entités : les Elohims, les Archanges, les Anges….jusqu'à nous, en commençant par créer une fréquence finie (à partir de la fréquence infinie de l'incréé) et en la diminuant progressivement (les dimensions) jusqu'à nous, avec pour effet des niveaux de conscience de plus en plus bas : c'est le mouvement d'expiration. Et pour savoir ce que c'est que être, le créateur a utilisé une astuce : il a créé tout et son contraire à la fois, la polarité, qui devient duelle au fur et à mesure que le voile de l'oubli (l'inconscience) s'épaissit. Les deux polarités font contraste, se reflètent, si bien que celui qui les observe au milieu peut choisir ce qui lui convient le mieux, choisir son état d'être expérimentalement. Cette diversité, ce contraste, cette polarité est nécessaire pour pouvoir définir " être " en fonction d'une référence : son contraire.

Nous sommes des pensées (de l'incréé, via le créateur) qui pensent….des rêves matérialisés dans l'illusion ! Donc, Tout est Illusion : quelle désillusion !!! Mais alors, la question…existentielle : si tout est illusion, pourquoi suis-je obligé de subir ma vie, ne pourrais-je disparaître et ne plus jouer à ce jeu de dupes ? On coupe l'interrupteur, game over, et hop, fini les emmerdes ! Mais non, ça ne marche pas comme ça, on est Obligé de faire avec, pas moyen de s'en échapper. Une fois qu'une étincelle divine a été créée, la pensée du créateur est tellement puissante qu'elle est indestructible, immortelle. On ne sait pas se détruire pour échapper à l'illusion.

Nous sommes des consciences (des pensées pensantes, des consciences qui prennent conscience d'elles-mêmes) assises dans une salle de cinéma qui regardent un film virtuel. La bobine du film se trouve dans notre tête : nous créons par nos pensées le film au fur et à mesure qu'il se déroule. Alors, que faire alors qu'on est obligé de patauger dans cette dualité : profiter du bon côté du système, imaginer le meilleur film possible qui nous rende heureux, par la pensée créatrice consciente, orientée, délibérée (nous créons à partir de l'éther). Bref, sortir du système de dualité : c'est le mouvement d'inspiration (ou : ascension, augmentation du niveau de conscience, remontée vers les fréquences/dimensions supérieures).

L'éther est un potentiel Neutre, on peut en faire (créer) ce qu'on veut par nos pensées (qui ont une certaine fréquence), le " bien "(fréquences élevées), comme le " mal "(fréquences basses). Pour éviter le pire, le créateur a placé en nous un système de guidance : notre étincelle divine (infime partie fractale du créateur), qui elle n'est pas neutre, mais reflète la fameuse force d'attraction, l'amour inconditionnel. C'est en fait nous en potentiel dans les plus hautes fréquences. Nous avons donc en nous un repère, une guidance pour ne pas faire n'importe quoi avec l'éther. Cette guidance nous est indiquée par nos émotions (notre sixième sens) : quand on a des pensées qui amènent à une émotion de bien-être (fréquences élevées), c'est qu'on est aligné (en harmonie) avec notre Présence divine, et que ce qu'on crée est profitable pour le bien de tous, donc pour nous aussi.
Nous avons tous la liberté de choisir le meilleur scénario virtuel, alors, profitons-en, et bon film !

 
Source: Deniz...www.lespasseurs.com

Bonjour, nous vous remercions pour ce message. Il nous fait plaisir de ce partage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum