Méditation de la Nouvelle Terre (Février et année 2017)


AENIGMA
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Mer 17 Mai 2017 - 15:15
Staff et VIP en ligne
Admin Laurent Jacqueline
Musique
bouton
Un peu de musique




Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Méditation de la Nouvelle Terre (Février et année 2017)

Répondre Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Je suis Jacqueline

avatar

Méditation de la Nouvelle Terre
Publié par LaPresseGalactique.org le 11 Fév, 2017 dans ELEVATION VIBRATOIRE |


2017, une année de FEU

par Lucio Nove


Février, éclipses et visualisation créatrice…

Voici, Voyageur entre les Mondes, une méditation guidée, celle dont je t’ai parlé dans l’article écrit précédemment qui traite des énergies du mois en cours : Février 2017, (une parenthèse d’éclipses).


La symbolique « 2 » de ce mois de février agrémenté de 2 éclipses offre à ta conscience une mise à jour sans précédent dans l’atteinte de ta vérité intérieure. Puisque Mère Lune et Père Soleil vont s’éclipser de ton ciel à un moment où ils sont sensés briller, puisqu’ils représentent tes parents symboliques mais également  ton masculin et ton féminin de lumière, puisque leur éclairage extérieur va t’être ravi l’espace d’une compréhension intérieure, voici l’occasion rêvée d’éprouver plus avant la lumière qui t’habite et qui n’a besoin que de toi-même pour irradier !

Cette méditation fait appel à ton imagination créatrice dont la Nouvelle Terre a besoin pour se construire et poursuivre son ancrage. Elle te propose  un voyage à travers ton Père et ta Mère intérieure, puis ton Masculin et ton Féminin intérieur, pour laisser émerger cet être neuf dont la voix se fait entendre de plus en plus en toi.

A l’heure où de plus en plus de consciences s’éveillent, en ce mois en apparence plus compliqué et plus obscur qu’est février 2017, je te propose un voyage en ton unité et ta lumière pour les ramener sur la Nouvelle Terre.

La guidance vocale dure une trentaine de minutes et est suivie par une musique relaxante pour favoriser ton voyage. Tu peux, si tu le désires, prendre connaissance du texte intégral qui se trouve après le visuel youtube.

La musique qui accompagne la voix est issue du site de Forcemajeurequi te propose toute une série de musiques thérapeutiques et relaxantes gratuites. Je t’invite chaleureusement à aller le visiter.

Méditation guidée : Retour à la Nouvelle Terre


Il est des temps, Voyageur, Voyageuse entre les Mondes, où l’obscurité semble plus dense qu’à l’ordinaire, te forçant à plonger en toi même pour t’y baigner de ta lumière. C’est le cas, par exemple, lors d’éclipses lunaire et solaire, comme en ce mois de février 2017. Mais ça peut être aussi à n’importe quel autre moment où les apparences de la vie semblent plus chahutées.

Ce voyage que je te propose aujourd’hui m’a été montré par mes guides un jour où mon mental voulait me faire croire qu’il n’y avait plus beaucoup d’espoir. Je me suis allongé sur mon lit, j’ai fermé les yeux et je suis entré en cet espace en moi où plus rien de négatif ne peut m’atteindre, pas même mes propres pensées.

Alors, commence par te retirer dans un lieu où tu ne seras pas dérangé, Voyageur, Voyageuse entre les Mondes et allonge-toi confortablement.

Tu es allongé dans ton lit ou dans ton fauteuil et tu écoutes ma voix et la vie suivre son cours autour de toi. Les bruits au dehors, ceux de ton corps, ceux de l’air qui entre puis en ressort. Les yeux fermés, dans une obscurité enveloppante et protectrice.

Il existe entre les Mondes, un endroit, un sanctuaire dans lequel tu peux te rendre aussi souvent que tu le désires : ta propre chambre de guérison, située au-delà du temps et de l’espace et dont seul ton coeur a la clé. C’est de là que nous allons démarrer ce voyage après ta permission. Si tu le désires tu diras à haute voix ou intérieurement :

« Je demande à me rendre dans ma chambre de guérison, maintenant ».

Tu prendras ensuite une grande inspiration, pour matérialiser ta décision.

« Je demande à me rendre  dans ma chambre de guérison, maintenant ! ». Respiration.

Tu perçois les alentours se modifier. L’endroit dans lequel tu es couché se désintègre. Les bruits de l’extérieur s’évaporent. Ne reste que toi et le bruit de ta respiration. Ton corps est lourd et ton coeur léger. Il n’y a ni mur, ni sol, ni fenêtre, ni quoi que ce soit que tu pourrais raccrocher à la dimension terrestre. Excepté une immense table en pierre brute, de forme ovale sur laquelle tu es allongé. Elle est gigantesque et elle est gravée d’un millions de symboles représentants l’histoire de tes vies et racontant la vibration particulière de ta lumière.

Toi seul est maître en cet endroit. Tu as le droit d’inviter qui bon te semble et dont l’énergie t’aide à construire la tienne. Aucune présence négative ne pénètre ici, dans ce sanctuaire qui est le tien.

Tu peux bien sûr inviter tes Guides à te rejoindre. Tu peux les appeler à ta façon et/ou prononcer intérieurement ou à voix haute :

« J’appelle mes guides de pleine lumière. »

Dans un tourbillon luminescent  et qui fait s’élever une douce brise autour de ton corps qui repose, la silhouette de tes Guides apparait autour de toi. Ils sont très nombreux et proviennent de toutes les sphères dimensionnelles révélées ou non à ce jour. Il peut s’agir tour à tour, d’anges, d’ancêtres de pleine lumière, d’esprits gardiens des éléments (fées, elfes, lutins, licornes, dragons), d’habitants des étoiles, de Maîtres ascensionnés. Cette liste n’est pas exhaustive.

Et je te laisse pendant quelques instants réaliser de leur présence qui se matérialise tout autour de toi, allongé sur la table de pierre de ton âme. (Anges, Ancêtres de pleine lumière, Esprits gardiens, Habitants des étoiles, Maîtres ascensionnés…)

Au fur et à mesure que les visages connus ou inconnus se révèlent, tu réalises que vous êtes en suspension dans l’univers, entouré de milliards d’étoiles et de planètes, spectatrices de ce moment béni.

Un de tes guides se met à parler, celui le plus à-même de représenter ton âme en cet instant présent. Il sera l’orateur de ta guérison. Il peut prendre la forme d’un Ange ou d’un Maître précis, avoir apparence humaine ou non, n’être que pure énergie, c’est selon ta vérité.

« Nous sommes présents à ta demande, Étre de lumière… nous nous mettons à ton service pour guérir ce qui doit l’être pour que tu puisses accueillir dans la joie le retour de la Nouvelle Terre. Pour cela, il y a 4 pôles que nous allons t’aider à rectifier aujourd’hui : le Père intérieur, la Mère intérieure, le Masculin intérieur et le Féminin intérieur. »

Ils sont les pièces d’un même puzzle qui compose la nouvelle énergie qui ne demande qu’à s’exprimer en toi.

« Je demande au guide représentant ton père intérieur de s’avancer. »

Un guide aux allures de sage ou de magicien s’approche de ton corps allongé, se plaçant à  la tête, et pose des mains de lumière dorée sur le haut de ton crâne. Et tandis qu’il transmet sa lumière solaire à travers ton chakra couronne, s’imposent à toi les images liées à ton père et à la paternité.

Tu ressens une douce énergie faire frissonner le haut de ton crâne tandis que l’être de lumière rectifie les enregistrements négatifs, les colères, les manquements et les regrets liés à la figure paternelle.

Et tout à coup, s’impose à toi le visage de ton papa, souriant, aimant, un feu doré se met à brûler au centre de sa poitrine, un canal couleur soleil en sort et vient se connecter directement à ton propre coeur, de sorte que ne passe entre vous que la lumière nécessaire à votre compréhension.

Cette vision s’efface doucement en te laissant une douce chaleur au niveau du chakra coeur.

« Je demande au guide qui représente ta mère intérieure de s’avancer. »

Une dame aux allures de sage ou de magicienne s’approche de ton corps allongé, se plaçant aux pieds, et pose des mains de lumière argentée sur tes chevilles. Et tandis qu’elle transmet sa lumière lunaire à travers tes jambes et ton chakra racine, s’imposent à toi les images liées à ta mère et à la maternité.

Tu ressens une belle énergie remonter le long de tes jambes tandis que la dame de lumière rectifie les enregistrements négatifs, les colères, les manquements et les regrets liés à la figure maternelle.

Et tout à coup, s’impose à toi le visage de ta maman, souriante, aimante un feu argenté se met à brûler au centre de sa poitrine, un canal couleur lunaire en sort et vient se connecter directement à ton propre coeur, de sorte que ne passe entre vous que la lumière nécessaire à votre compréhension.

Cette vision s’efface doucement en te laissant une douce chaleur au niveau du chakra coeur.

« Tu peux maintenant prononcer les paroles de guérison : J’accueille en moi le Père et la Mère de lumière réunifiés. »

J’accueille en moi le Père et la Mère de lumière réunifiés.

J’accueille en moi le Père et la Mère de lumière réunifiés.

Une salve d’énergie dorée s’échappe en continu des mains du guide qui se trouve à la tête. Cette énergie entre par le sommet du crâne en tourbillonnant dans le chakra couronne, traverse le chakra du troisième oeil, celui de la gorge et vient se loger en ton coeur.

Une salve d’énergie argentée s’échappe en continu des mains de la dame qui se trouve à tes pieds. Cette énergie entre par leurs chakras en tourbillonnant, traverse celui de la racine, le chakra sacré, le plexus solaire et vient se loger en ton coeur.

« Nous appelons maintenant respectivement les guides représentant le Masculin et le Féminin intérieur. »

Un jeune homme et une jeune femme, terrestre ou non, s’avancent alors. Le garçon sur ton flanc droit, la fille sur le gauche. Ils se regardent dans les yeux, par dessus ton corps allongé, une étincelle de complicité dans le regard. L’homme prend les mains de la femme dans les siennes. Puis chacun d’eux pose une paume sur ton coeur.

Une salve d’énergie rose et une salve d’énergie vert émeraude jaillissent des deux êtres et se mêlent à celles argentée et dorée dans ton chakra coeur.

Tu ressens un apaisement incommensurable tandis que les guides rectifient les enregistrements négatifs, les colères, les manques et les regrets liés à l’Amour, la sexualité et aux principes masculin/féminin.

Et tout à coup, s’impose à toi ton propre visage, souriant, aimant, un canal d’énergie rose et verte jaillit du coeur de ton reflet et vient se connecter directement au tien, de sorte que ne passe entre toi et toi que la lumière nécessaire à ta propre compréhension.

« Tu peux maintenant prononcer les paroles de guérison : J’accueille en moi le Masculin et le Féminin de lumière réunifiés. »

J’accueille en moi le Masculin et le Féminin de lumière réunifiés. »

J’accueille en moi le Masculin et le Féminin de lumière réunifiés. »

Et sous l’action des quatre énergies qui se mélangent, Père, Mère, Masculin, Féminin, se passent une merveilleuse et étrange chose : un cliquetis retentit au sein de ta poitrine. Ton coeur s’ouvre. Tu réalises que c’est un coffret. Celui-ci a la forme d’une étoile à six branches, symbole de l’alchimie entre haut et bas, masculin et féminin où  s’entrelacent les 4 éléments. Ce coffret fait d’or et d’argent vient de s’ouvrir et révèle son trésor.

Un petit être magnifique, mutin, enfantin, sans sexe précis s’extirpe de la boîte dans un tourbillonnement or, argent, vert et rose. Il est ailé et tout petit. Tu sens ses pieds minuscules marcher en rond sur ta poitrine. Il tient entre ses mains un petit sac en tissu fermé par un lacet. Il en dénoue le lien et s’apprête à révéler le trésor que ton coeur renfermait depuis tout ce temps : de la poudre d’étoile, symbole de ton appartenance à la Nouvelle Terre.

Tu es spécial, Voyageur, Voyageuse entre les Mondes, tu détiens une partie de la magie permettant à la Nouvelle Terre de fleurir sur notre belle planète.

L’être mi enfant, mi elfe, plonge ses petites mains dans le sac et saupoudre tout ton corps de cette poussière d’étoile.

Une délicieuse émotion de joie fait vibrer toutes les cellules de ton corps et tu te sens prêt à voler.

Le Sage magicien place les mains sous ton crâne. La Sage magicienne sous tes chevilles. Le jeune homme et la jeune femme sous tes omoplates. Et tous les autres guides s’approchent et font cercle autour de vous.

Le guide orateur prononce la formule magique :

« Léger comme une plume, fendant l’air comme un bâton… »

Tu répètes ces mots à voix haute ou intérieurement :

« Léger comme une plume, fendant l’air comme un bâton… »

« Léger comme une plume, fendant l’air comme un bâton… »

Et tous répètent « Léger comme une plume, fendant l’air comme un bâton… ».

« Léger comme une plume, fendant l’air comme un bâton… ». »Léger comme une plume, fendant l’air comme un bâton… ». »Léger comme une plume, fendant l’air comme un bâton… ». »Léger comme une plume, fendant l’air comme un bâton… ». »Léger comme une plume, fendant l’air comme un bâton… ».

Et tu te sens t’élever et t’élever de la table de pierre dont les inscriptions commencent à briller et à projeter leur lumière partout dans l’univers.

L’elfe androgyne bat des ailes et rentre dans la boîte en forme d’étoile à six branches. La boîte se replace en ton coeur et tu comprends que le petit être est le merveilleux pilote de ton propre vaisseau-corps.

« Léger comme une plume, fendant l’air comme un bâton… »

Tu t’élèves dans l’univers et tu laisses ton coeur te guider. Tu sais l’endroit où tu te diriges. Tu le connais très bien. C’est chez toi. C’est chez nous.

Enfin ! Première étoile à droite et tout droit jusqu’au matin.

Tu planes dans le ciel noir parsemé d’étoiles. Tu aperçois le soleil, énorme boule de feu… Mercure… Vénus… Puis la Terre ornée de la Lune… La Terre qui s’apprête à devenir la Nouvelle Terre… Pays imaginaire qui accède enfin au statut de réalité.

Tu te redresses dans les airs. Et tu amorces ta descente au sein de notre belle planète bleue. Tu pénètres l’atmosphère. Tu n’aperçois d’abord que le bleu des océans mais au fur et à mesure que tu t’approches, les continents se dessinent.

Peu importe l’endroit du monde dans lequel tu choisis d’atterrir… Tu comprends que partout, tu es chez toi, Voyageur, Voyageuse entre les Mondes, à la condition toute naturelle de respecter toute forme de vie.

Cette terre est habitée par des humains qui la respectent. Les anciennes cicatrices faites par les anciens hommes sont en train de guérir grâce au respect et à l’amour de la nouvelle conscience.

Tu te rapproches du sol, tu ne vois que nature et arbres dans ce matin tout neuf. Parfois aussi quelques chaumières et constructions réalisées dans des matières respectueuses de la vie. Et lorsque la plante de tes pieds touche le sol, tu éprouves instantanément la sensation merveilleuse d’être à la place que tu as si longuement cherchée, chez toi, à la maison.

Tu regardes tes pieds nus sur le sol de la Nouvelle Terre. Tu dégourdis tes orteils en les faisant bouger les uns contre les autres et quand tu relèves la tête, ta famille de lumière  est là, ils sont tous là ! Sans exception. Ils t’attendent autour de la même table de pierre immense qui a fait le voyage avec toi. Ils ont organisé une fête de bienvenue à la maison : ta famille, tes amis, tes animaux domestiques. Ils sont tous là pour t’accueillir. Même ceux qui ont disparu et qui sont partis continuer leur chemin ailleurs à travers la mort ou vers d’autres horizons qui les appelaient.

Regarde-les te sourire, te souhaiter la bienvenue, un merveilleux retour à la maison. Il y a aussi des inconnus que tu rencontreras prochainement dans tes nombreux voyages.

Ta famille et tes amis de lumière ont des messages pour toi :

Je t’aime… Tu m’as manqué… Je suis désolé… Pardonne-moi… J’ai compris qui tu es à présent !… Comme tu as grandi !… Tu es splendide… Tu avais raison de suivre ton chemin… Je savais que tu y arriverais ! Je t’aime…
Merci…

Et tu sens le petit pilote de ton coeur vibrer d’un amour et d’une joie incomparables !

Je te souhaite la bienvenue chez toi et en toi, Voyageur, Voyageuse entre les mondes…

Tu peux revenir à toi quand bon te semble… Ou tu peux aussi t’endormir… De toute façon… tu es déjà à la Maison…

Moi je te dis à bientôt sur les chemins !

Je te laisse en compagnie des tiens. Regarde-les, vois leur visage heureux et entends les mots qu’ils ont à ton égard.

Je t’aime… Tu m’as manqué… Je suis désolé… Pardonne-moi… J’ai compris qui tu es à présent !… Comme tu as grandi !… Tu es splendide… Tu avais raison de suivre ton chemin… Je savais que tu y arriverais ! Je t’aime… Merci…

Lucio Nove
Source : https://lesmondesdelucio.com/


Trouvé sur lapressegalactique.org

Bonjour, nous vous remercions pour ce message. Il nous fait plaisir de ce partage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum